Index examen clinique - Index syndromes - Index prélèvements

 

Examen des réflexes ostéo-tendineux

 

Le patient doit être détendu. On dispose ses membres symétriquement de façon à ce que le muscle soit à demi-étiré et on percute brusquement les tendons. La percussion doit être rapide et directe. Il est parfois nécessaire d'utiliser des manœuvres de facilitation qui détournent l'attention du sujet (manœuvre de Jendrassik), en lui demandant par exemple de compter à rebours ou de réaliser une forte traction sur ses mains pendant que l'on recherche les réflexes.
L'examen doit se faire d'une manière comparative entre les réflexes du côté opposé et les réflexes sus- et sous-jacents.

Les réflexes sont mesurés sur une échelle allant de 0 à 4+ :

4+ Très vifs, hyperactifs, indiquant souvent une maladie, associés à un clonus.
3+ Plus vifs que la moyenne
2+ Moyens, normaux
1+ Un peu diminués, normale faible
0 Pas de réponse

 

Les différents réflexes.

REFLEXES
EXAMEN
RESULTATS
Réflexe coraco-brachial : C4 Le bras est en semi-abduction   Adduction du bras
Réflexe bicipital : C5,(C6) Les bras du sujet doivent être en partie fléchis au coude, les paumes tournées vers le bas. L'examinateur place son pouce ou un doigt sur le tendon du biceps et frappe dessus.
Flexion du coude et contraction du biceps.
Réflexe stylo-radial ou supinateur : C6 L'avant-bras du sujet repose sur l'abdomen ou le haut des cuisses, la paume en bas. On frappe le radius 2,5 à 5 cm au-dessus du poignet
Flexion et supination de l'avant-bras.
Réflexe tricipital : C7

Fléchir le bras du sujet au coude, la paume tournée vers le corps, tirée doucement sur la poitrine. Frapper le tendon du triceps au-dessus du coude.

Une autre méthode consiste à soutenir le bras du sujet en lui demandant de le laisser pendre et de frapper ensuite le tendon du triceps.

Extension du coude et contraction du triceps.
Réflexe cubito-pronateur : C6, C8, (C7) L'avant bras est à demi-fléchi et en légère supination, on percute la styloïde cubitale   Pronation de la main
Réflexe carpo-métacarpien : C8, D1 Mettre la main en supination   Flexion des doigts
Réflexe rotulien : L4, L3 Soutenir les genoux du sujet de façon à ce qu'ils soient légèrement fléchis. Frapper le tendon rotulien, juste au-dessous de la rotule.
Extension du genou et contraction du quadriceps.
Réflexe achilléen : S1 Sur un sujet assis, la jambe étant fléchie au genou, on fléchit le pied à la cheville. On frappe le talon d'Achille.
Sur un sujet couché, on fléchit une jambe à la hanche et au genou, puis on la fait tourner en dehors de façon à l'amener croiser la crête tibiale opposée. On fléchit ensuite le pied à la cheville et on frappe le tendon d'Achille.
Extension du pied à la cheville.